La torréfaction du café

En réalisant la torréfaction la café va être desséché en chauffant la graine, cette technique est également utiliser pour le cacao. En Colombie, on parle d'un don, le don de bien torréfier le café

Cette étape révélera tous les attributs du café en un peu moins de 15 minutes.

La plupart des cafés vendus en France sont torréfiés en Europe.

Monde Café confit la torréfaction aux colombiens qui travaillent quotidiennement avec les producteurs pour obtenir un profil de tasse en adéquation avec les paramètres du pays.

Nous défendons les producteurs a torréfier sur place leurs cafés pour offrir aux consommateurs une identité complète de leur production.

En chauffant le grain, celui-ci va quasiment perdre jusqu'à 20 % de son poids et prendre plus de volume.


Voici les trois grandes lignes que nous pouvons attribuer à la torréfaction


TORRÉFACTION HAUTE Monde Café regrette l'usage excessif en Europe de la torréfaction haute.

Parfois utilisé pour supprimer les défauts du café, cette torréfaction camoufle les odeurs désagréables des cafés de mauvaise qualité.

Pour les cafés de bonne qualité, la torréfaction haute a souvent pour finalité l'usage de machine expresso.

En tasse la torréfaction haute est amer, avec des notes de chocolat noir avec une longueur en bouche.


TORRÉFACTION MOYENNE La torréfaction moyenne ou encore brune est la torréfaction la mieux adaptée pour explorer les arômes et saveurs d'un café de Colombie.

On conserve tous les attributs et le potentiel aromatique d'un café.

​En tasse on obtient un café rond et délicat, équilibré et sucré.


TORRÉFACTION BASSE

La torréfaction basse aussi dite blonde est très peu utilisée, mais reste intéressante pour les cafés de type geisha.

​En tasse la torréfaction basse nous révèle des notes citriques et florales très subtiles.



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout